véridique


véridique

véridique [ veridik ] adj.
• 1456; lat. veridicus « qui dit la vérité »
1Littér. Qui dit la vérité, qui rapporte qqch. avec exactitude ( véracité). « C'est une même chose qui [...] nous fait menteurs ou véridiques » (Valéry). sincère. Qui dit habituellement la vérité. Une personne véridique, franche, sincère. ⇒ vérace. Témoin véridique ( croyable) .
2(XVIe) Cour. Conforme à la vérité, à ce qui a été éprouvé, fait, constaté. authentique, exact. Témoignage, récit véridique.
3Qui présente un caractère de vérité (1o); qui ne trompe pas. « Un véridique et frappant caractère de bestialité » (Colette). véritable, vrai.
⊗ CONTR. 1. Faux, inexact, mensonger, trompeur.

véridique adjectif (latin veridicus, de verus, vrai, et dicere, dire) Littéraire. Qui dit la vérité, qui rapporte exactement les faits : Historien véridique. Qui est conforme à la vérité, au réel : Témoignage véridique.véridique (citations) adjectif (latin veridicus, de verus, vrai, et dicere, dire) Paul Valéry Sète 1871-Paris 1945 Il en est qui sont véridiques pour n'avoir point de quoi mentir. Autres Rhumbs Gallimardvéridique (difficultés) adjectif (latin veridicus, de verus, vrai, et dicere, dire) Sens Attention aux nuances de sens qui séparent ces adjectifs. 1. Véridique = qui dit la vérité ; qui est conforme à la vérité. Histoire véridique. 2. Véritable = qui est conforme à la réalité ; qui est réellement ce qu'on dit qu'il est, qui n'est pas imité. Cuir véritable. 3. Vrai = conforme à la réalité. ● véridique (synonymes) adjectif (latin veridicus, de verus, vrai, et dicere, dire) Littéraire. Qui dit la vérité , qui rapporte exactement les faits
Synonymes :
- sincère
Contraires :
Qui est conforme à la vérité, au réel
Synonymes :
- fidèle
Contraires :

véridique
adj.
d1./d Litt. Qui dit la vérité. Témoin véridique.
d2./d Conforme à la vérité. Récit véridique.

⇒VÉRIDIQUE, adj.
A. — [En parlant d'une pers.]
1. a) Qui dit la vérité; qui exprime ce qu'il ressent ouvertement, sans dissimulation. Synon. franc3, sincère, vrai. Il y a, dans la tragédie des événements, des minutes où les hommes sont non seulement sincères, mais véridiques, et où on voit la vérité sur eux, face à face (BARBUSSE, Feu, 1916, p. 312). Marcelle: Écoutez, Monsieur Fanning, je devrais ne rien répondre à vos insinuations... mais l'impertinence d'un garçon de votre âge ne m'atteint pas. Harry, vivement:Non, je ne suis pas impertinent, je suis véridique (MAURIAC, Asmodée, 1938, II, 7, p. 82).
Empl. subst. Il la sentait [Bernadette] une candide, une véridique et une malheureuse (...). Certes, elle ne mentait pas, elle avait eu sa vision (ZOLA, Lourdes, 1894, p. 94).
— [P. méton.] Mon journal [de Gabriel Matzneff] est le miroir véridique de ma vie. Quand je suis fidèle, c'est le journal d'un amant fidèle; quand je mène une vie dissolue, c'est celui d'un séducteur (Le Figaro Magazine, 21 avr. 1990, p. 28, col. 1). En partic. [En parlant d'une faculté] Synon. de fiable, fidèle, sûr. (Dict. XXe s.). Mémoire véridique (Lar. Lang. fr.).
b) Qui a le souci, le scrupule de rendre compte fidèlement de la vérité, de la réalité ou de ce qu'il pense être tel; qui est digne de foi. Synon. crédible, fiable, vérace. Témoin véridique; historien, narrateur véridique. Sa manière d'être [de Rembrandt] atteste qu'il veut être avant tout compréhensible et véridique (FROMENTIN, Maîtres autrefois, 1876, p. 342). L'auteur véridique a souci de montrer ce qui est, et non ce que l'on souhaiterait qui fût; quitte à déplorer que le monde soit tel qu'il est (GIDE, Journal, 1931, p. 1087). V. exact B 2 a ex. de Sainte-Beuve.
2. P. méton., rare. [Avec valeur intensive] Qui correspond à la nature profonde d'un être ou d'une chose. Synon. vrai. V. authentiquement ex. 7.
B. — [En parlant d'une chose]
1. Conforme à la vérité; confirmé par les faits. Synon. authentique, exact, juste, vérace, vrai. Affirmation véridique; détails véridiques d'une histoire. Ce récit invraisemblable et pourtant véridique (A. DAUDET, Tartarin de T., 1872, p. 113). Tant de fois ses propos [du fou] qui semblaient extravagants, s'étaient découverts véridiques, que personne ne mettait en doute qu'une fois de plus il ne vît juste et que les malheurs qu'il annonçait allaient immanquablement arriver (THARAUD, Roy. de Dieu, 1920, p. 206).
2. Surtout dans le domaine de la création littér. et artist. Qui dénote chez son auteur le respect ou la recherche de la vérité, de la fidélité au réel. Synon. fidèle, vrai. Description, peinture, portrait, témoignage véridique. Les musées sont (...) des lieux de vénération pour les morts. La mort y plane, et le respect historique nous y interdit une véridique appréciation de ce mouvement [de 1740] plein de vie (MAUCLAIR, de Watteau à Whistler, 1905, p. 41).
— Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. À partir de 1914 apparaît une littérature expérimentale, une soumission du romancé au véridique, une prépondérance de l'enquête sur l'imaginé, une ère du témoignage (Arts et litt., 1935, p. 64-4).
3. P. ext. Synon. de authentique, véritable, vrai.
a) Domaine concr. [P. oppos. à contrefait, imité] Un petit gobelet qu'il avait préalablement rempli d'un véridique whisky d'Irlande (HUYSMANS, À rebours, 1884, p. 64).
b) [En parlant d'un sentiment; p. oppos. à affecté, feint] Je me suis permis de lui dire ceci [au sculpteur Swiecinski], pour la naissante et véridique sympathie qu'il m'a inspirée dès le premier croisement de regards (TOULET, Corresp. avec un ami, 1920, p. 224).
REM. Véridiquement, adv., littér. a) Conformément à la réalité. Tout le génie de ces Orphées [les grands artistes], interprètes magiciens de la douleur et de la joie de l'humanité, ne serait rien sans ce don primordial qu'ils ont reçu d'incarner plus profondément et véridiquement que les autres hommes cette commune humanité (ROLLAND, Beethoven, t. 1, 1937, p. 29). b) En ayant le souci de ne pas altérer la vérité. L'écrire [l'histoire], j'entends, honnêtement, véridiquement et en allant, autant que faire se peut, vers les ressorts cachés (M. BLOCH, Apol. pour hist., 1944, p. XII).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694, 1718: veredique; dep. 1740: vérédique. Étymol. et Hist. 1. a) 1456 « qui témoigne d'un souci de vérité » veridiques responses des docteurs (Sentence définitive d'absolution et de justification de la Pucelle d'Orléans, Rouen, 7 juill. ds ISAMBERT, rec. gén. des anc. lois fr., Paris, Belin-Leprieur, t. 9, p. 320); b) déb. XVIe s. « (propos, récit) conforme à la vérité » veridiques sentences (J. LEMAIRE d'apr. DG); 2. 1480 « qui est confirmé par les faits (en parlant d'un devin) » (Baratre infern., B.N. 450, f° 97 v° ds GDF. Compl.); 3. 1545 « qui dit la vérité » veredicz prescheurs (J. BOUCHET, Ep. famil., 110 ds HUG.). Empr. au lat. class. veridicus « qui dit la vérité; qui est confirmé par la vérité, par les faits » dér. de verus « vrai » (v. ce mot) et de dicere « dire » (v. ce mot). Fréq. abs. littér.:233. Fréq. rel. littér.: XIXe s.: a) 174, b) 206; XXe s.: a) 487, b) 438.
DÉR. Véridicité, subst. fém. a) Attitude ou caractère d'une personne qui dit la vérité ou qui a le souci de la dire. Synon. véracité. La véridicité de cet historien est admirable (Ac.). Être tout le temps et brutalement sincère, c'est parfois ne l'être pas (...). La véridicité poussée à l'extrême vire en son contraire (JANKÉL., Traité des vertus, t. 2, 1970, p. 521). En partic. [À propos d'une faculté intellectuelle] Caractère fiable. La mémoire (...) appuie sa véridicité sur une affection qui ne saurait aller plus loin qu'elle-même: on saisit cela, qu'on pense ne se point tromper, et qu'on le pense de toutes ses forces, pour ainsi parler; mais non ceci, qu'en cela même on ne se trompe point (RENOUVIER, Traité de psychol. rationnelle, t. 1, 1912, p. 359). b) Caractère de ce qui est conforme à la vérité. D'où ce principe d'indéterminisme de l'histoire des sciences, si délicat à réduire: si je dis vrai au sens de [la mathématique de] Leibniz, je ne dis pas forcément « vrai » dans tous les cas. Je suis obligé de heurter de front ou le mathématicien pour qui le concept historique est chargé de sédiment, ou l'historien pour qui le concept vrai n'est parfois que le fossile. Bref: ou je connais la position du concept et j'ignore sa vitesse, son mouvement propre qui est sa véridicité, ou je connais sa vitesse et j'ignore sa position (M. SERRES, Hermès, t. 1, La Commun., 1984 [1969], p. 84). []. Att. ds Ac. dep. 1762. 1res attest. a) 1741 « caractère de vérité dans un récit, un témoignage, etc. » la véridicité de tous les certificats ([DESFONTAINES], Observ. sur les écrits mod., t. 27, p. 191), b) 1762 « caractère de celui qui est véridique » (Ac.); dér. sav. de véridique, suff. -(i)té.
BBG. — GOHIN 1903, p. 273 (s.v. véridicité). — VAGANAY (H.). Pour l'hist. du fr. mod. Rom. Forsch. 1913, t. 32, p. 179 (s.v. véridicité).

véridique [veʀidik] adj.
ÉTYM. 1456; lat. veridicus « qui dit la vérité », de verus « vrai », et dicere « dire ».
1 Littér. Qui dit la vérité, qui rapporte qqch. avec exactitude ( Véracité). || C'est une même chose qui vous fait menteurs ou véridiques (→ 1. Faux, cit. 47). Sincère. || S'efforcer d'être véridique (→ Inquiéter, cit. 9).Qui dit habituellement la vérité. || Un homme véridique.
1 — (…) Oui, nous autres nobles, c'est à nous d'être véridiques, simplement parce qu'il est au-dessous de nous de prendre la peine d'inventer les mensonges.
Montherlant, le Maître de Santiago, II, 1.
Qui a pour souci d'être franc, sincère. || Témoin véridique ( Croyable).
(Av. 1869). Par ext. Qui conserve, reproduit fidèlement. || Mémoire véridique.
2 (Déb. XVIe). Cour. Conforme (ou qui est jugé conforme) à la vérité, à ce qui a été éprouvé, fait, constaté. Authentique, exact. || Témoignage véridique. || Véridique histoire (→ Inexorable, cit. 4; méfait, cit.). || Description, récit véridique.
2 Il n'est pas de plus beau et de plus véridique tableau (je dis véridique, car cela se sent comme la vie même) que celui du début de la Régence (par Retz) […]
Sainte-Beuve, Causeries du lundi, 20 oct. 1851.
3 Qui présente un caractère de vérité, de conformité avec le réel; qui ne trompe pas. || Un véridique et frappant caractère de bestialité (cit. 2; → aussi Onirique, cit. 2). Véritable, vrai.
CONTR. Faux, inexact, mensonger, trompeur.
DÉR. Véridicité, véridiquement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • veridique — Veridique. adj. de tout genre. Qui aime à dire la verité. C est un homme veridique …   Dictionnaire de l'Académie française

  • VÉRIDIQUE — adj. des deux genres Qui aime à dire la vérité, qui a l’habitude de la dire. C’est un homme véridique. Un historien, un narrateur véridique. Il se dit aussi des Choses et signifie Qui exprime la vérité, qui est conforme à la vérité. Un témoignage …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • VÉRIDIQUE — adj. des deux genres Qui aime à dire la vérité, qui a l habitude de la dire. C est un homme véridique. Un historien, un narrateur véridique …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • véridique — (vé ri di k ) adj. Qui aime à dire la vérité, qui a l habitude de la dire. •   Le véridique de Thou rapporte en propres termes que les présidents et les conseillers comblèrent à l envi les princes de Lorraine d éloges [après la découverte de la… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • véridique — adj. véridiko, a, e (Villards Thônes) ; => Vrai …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • L'Histoire Véridique De La Conquête De La Nouvelle Espagne — (Historia verdadera de la conquista de la Nueva España, en version originale espagnole) est un livre écrit par le conquistador Bernal Díaz del Castillo. Il y décrit, pendant la conquête de l Empire aztèque, la vie quotidienne des soldats ainsi… …   Wikipédia en Français

  • L'Histoire veridique de la Conquete de la Nouvelle Espagne — L Histoire véridique de la Conquête de la Nouvelle Espagne L Histoire véridique de la Conquête de la Nouvelle Espagne (Historia verdadera de la conquista de la Nueva España, en version originale espagnole) est un livre écrit par le conquistador… …   Wikipédia en Français

  • L'Histoire véridique de la Conquête de la Nouvelle Espagne — (Historia verdadera de la conquista de la Nueva España, en version originale espagnole) est un livre écrit par le conquistador Bernal Díaz del Castillo. Il y décrit, pendant la conquête de l Empire aztèque, la vie quotidienne des soldats ainsi… …   Wikipédia en Français

  • L'histoire véridique de la conquête de la nouvelle espagne — (Historia verdadera de la conquista de la Nueva España, en version originale espagnole) est un livre écrit par le conquistador Bernal Díaz del Castillo. Il y décrit, pendant la conquête de l Empire aztèque, la vie quotidienne des soldats ainsi… …   Wikipédia en Français

  • Histoire véridique de la conquête de la Nouvelle-Espagne — L’Histoire véridique de la conquête de la Nouvelle Espagne (Historia verdadera de la conquista de la Nueva España, en version originale espagnole) est un livre écrit par le conquistador Bernal Díaz del Castillo. Il y décrit, pendant la conquête… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.